Dans votre profession de foi, vous évoquez les flux migratoires, n’est-ce pas hors sujet ?

Face à la revendication, le capitalisme:

  • soit exporte ses fabriques en quête de mains d’œuvre moins chères
  • soit favorise l’importation de mains d’œuvre concurrentielles sans tenir compte des matrices culturelles des « importés
  • soit robotise
  • soit innove en quête de nouveaux produits.  

C’est un processus et il est important d’en saisir le mouvement sans en dissocier les éléments.

Cette robotisation et ce recours à la science comme force productive motivés par la volonté de diminuer le coût de la main d’œuvre ne nourrissent pas par ailleurs l’espoir de voir le temps de travail  diminuer au profit du temps consacré au loisir et à la culture comme cela serait souhaitable.

Par ailleurs, face à l’extension mondiale du salariat et du marché du travail, les formes culturelles communautaires et les religions ou croyances qui assuraient l’hégémonie sociale des pays peu développés d’Afrique ou d’Asie s’effondrent et sont tentées de verser dans la violence ou dans la dictature théocratique par crainte de disparaître, c’est le cas de certaines formes d’animisme c’est le cas de l’islam pour lequel la liberté de circulation et l’émancipation des femmes sur le marché du travail est contradictoire. La perte identitaire n’affecte pas que les pays confrontés aux flux migratoires, elle affecte donc aussi les pays exportateurs de mains d’œuvre. Cette migration massive qui va de pair avec le déclin des formes culturelles anciennes, jette des millions de migrants en surnombre sur les rives des continents développés : une crise du salariat se profile à l’horizon.

Là aussi le modèle du kibboutz urbain peut favoriser un autre type de développement dans les pays en voie de développement. Et le développement d’un mouvement pour les kibboutzim urbains en France devra envisager des formes de solidarité avec les pays non développés y compris en exigeant l’égalité des rémunérations pour un même travail quel que soit le lieu où il est effectué.

Les commentaires sont clos.