Le kibboutz urbain se positionne-t-il politiquement ?

Pas au sens politicien du terme. Le mouvement du kibboutz urbain se veut apartidaire.

Nous pensons que la transformation de nos sociétés se fera par un mouvement social et non pas par le jeu des partis attachés à la conservation du désordre existant.Le 20 ème et  le 21ème siècle ont vu le nazisme et le bolchevisme triompher puis chuter. Le nazisme a fomenté la Shoah, l’extermination des Juifs et des tziganes. La chute du communisme et la chute de la social-démocratie ont démontré l’inanité du capitalisme et du salariat d’Etat, de même les échecs de la social-démocratie croyant à la régulation du capitalisme libéral pour une distribution plus juste ont montré les limites et l’erreur fondamentale de la pensée social-démocrate. D’où la crise politique actuelle et la sensation d’impasse et d’absence de perspectives.

Le kibboutz urbain se propose de transmettre des richesses culturelles et humaines et parmi elles, les pensées des auteurs qui permettent cette autre approche de la réalité, une approche non doctrinaire et apartidaire.

Les commentaires sont clos.