Les esséniens

LES ESSÉNIENS

 

La découverte des Manuscrits de la Mer Morte en 1947 témoigne de l’existence, il y a 2000 ans, d’une communauté monastique vivant retiré du monde, les Esseniens.

Il y avait les Esseniens des monastères (Qumrân, Kmerl) mais il y avait aussi ceux qui vivaient en Galilée constituant une véritable fraternité. Ils observaient un code de vie basé sur des règles de pureté physique, mentale et morale.

Certains avaient une instruction importante, ils étaient souvent des guérisseurs, de part leur connaissance parfaite de la nature, des plantes, des énergies. On faisait souvent appel à eux en cas de grave maladie ou même d’épidémie. 

 

Philon d’Alexandrie du premier siècle, témoigne dans ses écrits:

(extrait relatif à la vie des Esséniens):

 

« Il n’y a aucune maison qui soit la propriété de personne, aucune qui ne soit, en fait, la maison de tous… il n’y a qu’une seule caisse pour tous ; les dépenses sont communes… tout ce qu’ils reçoivent comme salaire pour leur journée de travail, ils ne le gardent pas pour eux mais ils le déposent devant tous… quant aux malades, on ne les néglige pas sous prétexte qu’ils ne peuvent produire… »

 

 

 

Les commentaires sont clos.